Triathlon des neiges Desert Snow Tri Cross 2010

Catégories : Sport
Nombre de lectures : 1 581

Deuxième essai après le triathlon des neiges de Giron. Seulement 1h de voiture pour arriver au domaine nordique du Désert d’Entremont en Chartreuse. Les distances : 5.8 km trail sur neige, 11km VTT et 7,5km de ski de fond. Les organisateurs sont super sympa, on vous fait même le petit trou à la pioche pour maintenir le VTT dans le parc !

Pas mal de participants dégonflent les pneus mais avec l’expérience de Giron, je me dis que je  ne vais pas passer beaucoup de temps sur le vélo, donc ca changera pas grand chose :) .

Le site de l’épreuve : http://www.raideure.net/DSTC2010.html

Le départ est donné et après une boucle très rapide autour du parc à vélo, on attaque un single track magnifique (avec quelques bouchons quand même) au milieu de la neige et sous le soleil. Il est tombé pas loin de 35 cm de poudreuse la nuit précédente et il faut donc bien rester sur la trace. J’ai testé la mise de côté pour laisser passer un groupe et hop, dans la poudre jusqu’à mi cuisse ! Pourquoi j’ai pas mon snow !! Je me retrouve seul après la montée et je peux donc gérer le trail à mon rythme. 37′ sur une épreuve un peu raccourcie (dixit l’organisateur).

Bonne montée pour commencer le VTT, en poussant. Finalement, le parcours m’a paru plus difficile qu’à Giron et m’a semblé plus long ! En revanche, j’ai moins fait de vélo. J’ai même squizzé la descente de la piste rouge quand j’ai vu que mon frein arrière ne freinait pas. Cela dit, j’allais quasiment aussi vite que les VTTistes sur le vélo. Bref, le parcours est exigeant et la météo s’est dégradée. Pour l’arrivée au parc, on commence à sentir le vent et le froid. Le brouillard n’est vraiment pas loin. La place de 3ème se joue pendant que j’essaye de mettre mes chaussures de ski. La prochaine fois, je referai la méthode Giron, à savoir changer de chaussettes car mouillées, c’est la galère pour enfiler les grolles. Je dois sortir du parc dans les mêmes temps qu’à Giron (de mémoire…) avec une transition un peu plus rapide de 6 ou 7′.

Le parcours de ski de fond m’a achevé :) . En fait, la succession de montées sans grands moments de répits est vraiment dur à gérer (dans le fameux pas de canard déjà largement utilisé à Giron !).  Arrivée au « sommet », petite discussion avec les bénévoles (voire organisateurs je ne sais pas) très sympas et un peu gelés pour comprendre qu’une bonne descente nous attend, dans le jour blanc. C’était de la folie de découvrir les virages presque au dernier moment !! Il valait mieux avoir quelqu’un en point de mire. Bref, du plaisir même si ça chauffe les cuisses. Du coup, une arrivée en 3h06 (presque le même temps qu’à Giron mais avec des conditions différentes).

Petite soupe et podiums : le vainqueur est Baptiste Turrel chez les hommes en 1h52 et c’est Fanny Bourdon qui gagne chez les femmes en  2h26. Il est temps d’emmener les courbatures dans la voiture pour nous ramener à la maison en espérant quand même pouvoir faire le dernier prévu à Saint Martin en Vercors.

Des photos bientôt je pense… enfin j’espère !

Cet article a été publié le vendredi 19 février 2010 à 22 h 31 min et est classé dans Sport. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

Laisser un commentaire




* Champ requis.

Diaporama photos



Traductions


French flagEnglish flagSpanish flagSwedish flag

Recherche sur le blog